janvier 28

9 000 foyers chauffés à la géothermie à l’automne

Posté par admin . Article sous géothermie | No Comments

LE CHANTIER, accolé au château de Sucy, est digne des forages des puits de pétrole du Moyen-Orient. Un derrick d’une hauteur de 53 m a été installé pour permettre de fournir un chauffage géothermique à neuf mille foyers de la ville à l’automne prochain. En plus des deux puits de géothermie en service depuis 1984, un troisième est en cours de forage depuis une semaine.

La ville confirme « une décision ancienne qui s’est avérée payante écologiquement et économiquement », explique son maire, Marie-Carole Ciuntu (UMP). Le site de Sucy devient ainsi unique en France, car c’est le seul qui compte trois puits.

8 800 tonnes de CO2 évitées

Aujourd’hui six mille foyers de la commune sont déjà chauffés grâce à cette énergie entièrement renouvelable. Le réseau alimente actuellement les quartiers de la Fosse-Rouge, de la Cité-Verte, de Monrois. Il sera étendu au centre administratif et à plusieurs résidences (dont le Chesnay et la Maison du Val-de-Marne).

Le coût du chantier, de 5 M€, est pris en charge par la Sogesub (Elyo-Suez), concessionnaire de l’exploitation pour dix-huit ans (contrat renouvelé le 1er janvier 2007). Elle bénéficie d’une aide prévisionnelle de la région Île-de-France et de l’Ademe.

Pas de déchets ni de pollution visuelle ou sonore. Toute la centrale de captation et de réinjection est enterrée sous le parking du château. L’eau est puisée dans la nappe, entre 1 500 m et 2 000 m de profondeur à une température de plus de 70° o C. Elle parcourt le circuit de chauffage pour alimenter les habitations. L’eau est ensuite réinjectée à une température inférieure, mais se réchauffe en s’écoulant dans les nappes.

Grâce aux 12 000 mégawatts/heure supplémentaires fournis par le nouveau dispositif, 8 800 tonnes de rejets annuels de CO2 seront évitées (NDLR : l’équivalent de la pollution émise par 6 300 voitures par an) .

Pour Jean-Pierre Chaffaud, adjoint au maire chargé de l’environnement, la géothermie présente un autre avantage : « Le coût de la géothermie est stable. Contrairement aux énergies fossiles, il n’évolue qu’en fonction du coût de la vie. » Le prix du mégawatt/heure pour la géothermie s’élève en moyenne entre 45 €e t 50 €, contre 55 € à 60 € pour le gaz et le fioul et 70 € pour l’électricité. En outre, depuis juillet 2007, un taux de TVA à 5,5 % s’applique à tous les abonnés.

Lors des périodes les plus froides, un chauffage d’appoint était jusqu’alors nécessaire pour couvrir les besoins restants. Désormais, deux chaufferies centrales (fioul et gaz) prendront le relais de la géothermie. La fin des travaux, très bruyants, est prévue dans cinq semaines.

L'article a été posté le jeudi, janvier 28th, 2010 à 17 h 29 min et est classé dans la catégorie géothermie. Vous pouvez suivre l'actualité de cette discussion en consultant le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou suivre la discussion.

Leave a Reply